Sculpture Cheval Terre Cuite Sculpture Cheval Terre Cuite

La passion des chevaux et de la terre

Née à Toulouse en 1974, Coralie Miotto-Ellers se prend de passion pour l’argile lors d’un stage de modelage en 2011. Depuis lors, elle ne cesse de pétrir la glaise et tente de l’apprivoiser pour retranscrire la beauté des équidés. Autodidacte, elle a toujours été amoureuse des chevaux :

« Dans mon enfance je dessinais très souvent des scènes de chevaux. C’est une grande joie de mettre en volume et couleur les chevaux de selle, chevaux de trait, poneys, poulains… ce sont des modèles nés ! Je m’amuse énormément ! »

Les thèmes des sculptures s’articulent autour du cheval au travail et des équidés en liberté dans toute leur jeunesse, avec leur caractère fougueux et facétieux… Chaque pièce est une création unique. Les pièces modelées sont émaillées, émaillées en cuisson Raku, patinées, colorées ou laissées naturelles.

La dernière série de créations met en exergue un monde coloré et féerique où des êtres venus d’un autre monde et leur monture traversent la vie au gré d’historiettes poétiques.

Crédit photo : « Madiba et Coralie » par Laurence Desmoulin

L’atelier de céramique de Coralie Miotto-Ellers est situé à Merville (31330) près de Toulouse, en Haute-Garonne. Elle est enregistrée auprès de la Maison des Artistes dont le numéro d’ordre est MD74306.


Crédits photo :

Les photos présentes sur le site Cheval Céramique incombent à deux grands photographes de grand talent que j’ai la chance de côtoyer :

Laurence Desmoulin a réalisé les magnifiques portraits en Noir & Blanc et couleur de Madiba et Coralie. Madiba, est le très beau cheval de Laurence ; un nom unique pour un cheval unique, frison baroque d’une impressionnante prestance et d’une grande intelligence. Photo prise en février 2019.

Jean Lefranc est venu à l’exposition Le Printemps des Arts de Castelnau d’Estrétefonds en mars 2019. Il a partagé avec générosité sa vision sensible et singulière sur mon travail. Son regard poétique bienveillant d’une grande profondeur m’a beaucoup touchée.